Accueil » Blog sans détour » Faire la différence entre la relaxation & sophrologie

Faire la différence entre la relaxation & sophrologie

Relaxation : définition & techniques

On trouve des traces du nom « relaxation » dès le XIVe dans le sens de « relâchement, libération d’un prisonnier » & ce n’est qu’au XXe qu’il prend le sens que nous lui connaissons aujourd’hui « repos, détente ». C’est dire si la notion de relâchement est ancienne ! 

Dans la méthodologie sophrologique, la relaxation n’est qu’un des nombreux outils dont nous usons pour agir sur la conscience, tels la respiration, les postures, les exercices physiques, la méditation, la contemplation, le travail sur les cinq sens, la perception, l’imagination, la mémoire, les sons, les vibrations et l’énergie. De Patrick André Chéné. C’est la même chose pour l’hypnose.

La relaxation pour parvenir à un état de bien être intérieur

Avant d’aller plus loin, mettons-nous d’accord sur un point : dans certains cas, la relaxation ne peut se suffire à elle même. Elle ne saurait être qu’un préalable ou un complément à une prise en charge plus globale.

Définition de la relaxation

La relaxation est un moyen thérapeutique – que j’emprunterai au Grec dans le sens de « qui prend soin de », « qui concerne le soin que l’on prend de quelqu’un ou de quelque chose » & « de l’art de prendre soin ». Elle agit en prévention ou au cours d’un traitement lors de problématiques liées à la fatigue, l’insomnie, l’angoisse, l’hyper-excitation… C’est un moyen de faire le vide intérieur & de lâcher-prise pour faire abaisser l’intensité des tensions que nous pouvons ressentir.

Je reprendrais ici la définition de R. Durand de Bousingen (1992) : « Les méthodes de relaxation sont des conduites thérapeutiques, rééducatives ou éducatives, utilisant des techniques élaborées et codifiées, s’exerçant spécifiquement sur le secteur tensionnel et tonique de la personnalité. La décontraction neuromusculaire aboutit à un tonus de repos, base d’une détente physique et psychique ».

Une pratique régulière de la relaxation permet donc d’abaisser le niveau de tension musculaire & d’apaiser l’esprit.

Mais soyons dans notre réalité objective ! Nous relaxer ne consiste pas à nous contenter d’être dans notre fauteuil, ou à faire une longue sieste. La relaxation n’est pas passive, autrement nous subirions la relaxation… quelle tristesse ! Se relaxer c’est, à la fois, se détendre sans pressions inutiles, tout en restant concentré(e) sur un phénomène bien précis comme la respiration, une image mentale, un objet, un son, des sensations corporelles…

Lors d’une séance de relaxation, nous cessons toute activité physique & mentale. Ainsi, nous prenons conscience de notre corps puis de nos pensées en nous focalisant sur un phénomène bien précis pour parvenir à un état de bien être intérieur.

En agissant de la sorte, nous détournons notre esprit de son centre de pré-occupation. La détente ainsi ressentie nous permet d’aborder la suite de notre journée & de notre vie de façon plus détendue. Cependant, les bénéfices ainsi retirés de la relaxation sont toujours provisoires.

Il est donc nécessaire de régulièrement pratiquer la relaxation afin d’en maintenir les effets positifs.

Si vous désirez aller plus loin de la connaissance de vos modes de fonctionnements, comprendre vos émotions, travailler sur vos blocages, croyances, apaiser votre passé… comme nous le verrons plus bas dans cet article, la Sophrologie vous sera d’une aide précieuse. Thérapie à propos de laquelle la relaxation est un apport intéressant quoique insuffisant bien entendue !!!

Techniques de relaxation

Il existe plusieurs techniques de relaxation. Les plus connues sont les suivantes :

  • La respiration
  • La technique de Jacobson
  • Le training autogène de Schultz
  • La méditation
  • La visualisation

La respiration

Lors d’une séance de relaxation basée sur la respiration, comme en Sophrologie du reste, on commencera par prendre pleinement conscience de notre souffle, de la relation que nous avons avec notre respiration, puis petit à petit, l’on ira à la conquête de sa respiration pour en faire une alliée au quotidien.

Pause Sophro-Minute

Accordez-vous une pause dans votre emploi du temps. Installez vous dans un endroit calme & confortable. Concentrez vous sur le rythme de votre respiration, sur les sensations que vous ressentez peut-être lorsque l’air entre & sort de votre corps. Progressivement, à chaque expiration, imaginez comme un souffle de détente à l’intérieur de votre corps, relâcher profondément votre corps du sommet de votre crâne jusqu’au bout de vos orteils.

Vous pouvez même poser un mot, une intention sur votre souffle de détente : calme, sérénité, tranquillité, liberté… je récupère, je me ressource… laissez libre cours à votre imagination !

À pratiquer sans modération !!!

La relaxation progressive de Jacobson

Cette méthode a été développée par Edmund Jacobson & repose sur le principe selon lequel il y a un lien étroit entre nos émotions & les tensions présentes dans nos muscles. La technique de Jacobson consiste donc à apporter détente mentale et musculaire à partir d’un point de départ physiologique & de conscientiser le phénomène de tension/détente.

Les séances sont constituées de séries de contractions des muscles, suivies de relâchements, tout en focalisant sur les sensations éprouvées à chaque étape. Chaque séance dure environ trente minutes, & pourra être effectuée seul(e) une fois intégrée dans votre quotidien. Il y a 6 niveaux d’exercice de détente qui concernent les points suivants : yeux, jambes, bras, , front, gorge & respiration.

Le training autogène de Schultz

Cette technique de relaxation repose sur le principe selon lequel il y a un lien étroit entre vos émotions & les tensions présentes dans vos muscles. La technique de Jacobson consiste donc à agir de sorte à détendre vos muscles pour parvenir à un état de détente psychique.

La méditation

La technique de la méditation consiste à se focaliser sur des éléments internes ou externes pour éliminer les pensées négatives & parvenir à un état de détente total. L’objectif de cette technique est d’augmenter votre état de conscience à propos de ce que vous faites à l’instant présent.

La visualisation

Cette technique consiste à imaginer des situations positives pour créer un changement dans votre vie. La visualisation est généralement associée à d’autres techniques de relaxation profonde, ou à des thérapies.

La visualisation peut se dérouler sous la conduite d’un(e) professionnel(le), ou peut être satisfaite de manière autonome. Voici comment pratiquer la technique de visualisation.

Quand vous êtes seul(e), face à une situation qui vous déstabilise, fermez les yeux & imaginez une situation agréable pour faire émerger en vous des sentiments positifs vous permettant ainsi de retrouver un état d’esprit plus constructif.

Lorsque les situations stressantes persistent, & qu’il vous devient presque impossible d’arriver à imager quelque chose de positif, un accompagnement peut s’avérer nécessaire. Le thérapeute vous aide alors à y arriver de la manière la plus simple possible.

Relaxation & Sophrologie

La relaxation est une bonne solution pour gérer votre stress au quotidien. Mais, je n’écrirais, ni ne dirais, jamais assez que la relaxation comme la sophrologie, la méditation, comme toute les autres courants visant à vous aider à vous détendre, ne constitue pas une solution à ces blocages émotionnels qui font l’angoisse, l’anxiété, les phobies, ou encore la dépression.

Ne commettez pas l’erreur de ne pas associer une technique de relaxation à une vraie prise en charge thérapeutique comme la Sophrologie. Non seulement, la Sophrologie a l’avantage de traiter chaque trouble dans votre présent, mais elle traite aussi la racine de votre problème.

Pour reprendre une expression connue, la Sophrologie correspond à un principe actif qui vous permet de rapidement reprendre le contrôle de votre vie.

La Sophrologie vous permet aussi de modifier votre interprétation face aux situations que vous vivez quotidiennement. Peut-être n’en n’avez vous pas conscience, mais votre état psychologique ne dépend pas seulement de ce qui vous arrive dans la vie, mais aussi, & surtout, de l’interprétation que vous en faites.

Par exemple, ce n’est pas parce que vous traversez une mauvaise passe que votre vie est nulle, ou que vous êtes nul(le) & condamné(e) à avoir une vie de m…. Ce n’est pas parce que vous avez commis une erreur dans vos fonctions professionnelles que vous perdrez votre job. Ce n’est pas non parce que votre patron ne vous salue plus chaleureusement, en ce moment, qu’il a forcément une dent contre vous, etc. Tout dépend de l’interprétation que vous faites de chaque situation.

Grâce à des exercices personnalisés, vous saurez identifier & neutraliser ces schémas de pensées automatiques qui mettent à mal votre moral, & gâchent quotidiennement votre vie. La pratique régulière de la Sophrologie vous aidera également à adopter des comportements plus sains & plus adaptés à votre quotidien &, in fine, à ne plus redouter les aléas de votre réalité.

En l’espace de 6 à 8 semaines, vous n’aurez plus besoin de faire l’effort d’essayer de vous relaxer face à des situations stressantes. Vous aurez naturellement développé vos ressources naturelles nécessaires pour les affronter sereinement. En bref, vous aurez repris confiance en vous. Je précise cependant qu’un minium de travail vous est demandé. Si vous abordez un tel parcours sophrologique en ayant un comportement de touriste, mieux vaut éviter de me demander à en bénéficier… Suivez mon regard…

Il est toujours intéressant, & enrichissant, de lire vos partages à propos de vos expériences. Si vous souhaitez partager la votre en lien avec des techniques de relaxation, je vous invite à le faire en utilisant l’espace “Commentaires” en bas du présent article. Par avance, je vous en suis reconnaissant.

Laisser un commentaire