Séverine Roussel - Sophrologue - Se libérer du négatif

Se libérer du négatif ou comment être à l’écoute de soi

Vous avez remarqué comme l’on se sent bien une fois le ménage terminé dans une pièce, dans la maison, dans le garage ?

S’il y a bien une chose que je déteste faire, c’est le ménage ! Mais je n’ai pas le choix, il ne se fait pas tout seul. Bien malheureusement ! C’est une corvée, mais vous serez d’accord avec moi pour dire qu’elle est nécessaire. On ne peut imaginer laisser sa maison pendant des jours, des semaines, des mois, voire des années sans y faire le ménage.

Alors, je m’y mets, bon gré mal gré, je m’y mets le plus souvent possible. Parfois par petite touche, parfois pour un grand ménage de fond. Je n’ai pas vraiment appris à faire le ménage dans mon enfance, ni même dans mon adolescence, j’avais plutôt l’habitude de tout mettre sous le tapis !!! Parce que c’est un peu de cette manière que les choses étaient faites dans ma famille. Peut-être, certains se reconnaîtront. Mais avec le temps, j’ai compris qu’il était bien plus agréable de vivre dans une maison saine & propre que dans une maison à la propreté de surface.

& puis, j’avais une habitude bien ancrée, j’adorais conserver, faire des collections. J’imaginais toujours que je ferais quelque chose de ce petit truc trop sympa ou pas… D’autres se reconnaîtront aussi, j’en suis sûre ! & pendant ce temps, j’ai accumulé des tas de choses alors forcément quand venait le moment de faire le ménage, comment vous dire que je n’en avais ni l’envie, ni l’énergie.

« Collections de clenches de portes, collection de talons bas, collection de capsules de bières tordues, de couteaux de survies dans les HLM … » Charlélie Couture

Visualisez deux minutes votre maison où vous auriez laissé pendant des années la poussière s’accumuler, les tâches s’incruster, une maison que vous n’auriez pas nettoyée régulièrement, toute cette poussière… toutes ces tâches… Ce ne serait pas très joli joli tout ça !!! & pourtant… Quand nous rentrons dans notre maison, elle a l’air propre. Personne en arrivant n’imaginerait une seule seconde à quel point dans certaines pièces, cela peut être surchargé, embarrassé, voire obstrué. Personne ne voit tout cet encombrement qui nous empêche de circuler.

Si je vous parle aujourd’hui de ménage, ce n’est pas parce que depuis je suis devenue une maniaque ! Non si je vous parle de ménage aujourd’hui, c’est parce que notre corps est notre maison. & que, tout comme notre maison, il est bon d’y faire le ménage régulièrement. Car avec le temps, tout comme dans notre maison, nous accumulons. Nous accumulons depuis longtemps parfois, des tensions corporelles inconfortables, des émotions désagréables, des peurs, des rancunes, des mauvais souvenirs, des frustrations, de la culpabilité, des ressentiments, de la colère… Nous accumulons les soucis de notre quotidien, nos préoccupations du moment, nos difficultés passagères…

& puis tant qu’on est y, nous accumulons aussi nos peurs de l’avenir, nos inquiétudes, parfois même nos angoisses liées à l’avenir de nos proches.

J’ai envie de vous dire, après tout, pourquoi se priver ! On y est si bien avec tout ça !!!

& bien voyez-vous, de la même façon que notre maison a l’air propre, nous donnons une bonne image de nous-mêmes à l’extérieur, mais quel fouillis à l’intérieur !!! Rappelez-vous toute cette poussière que vous avez imaginée il y a deux secondes, toutes ces choses dont vous avez besoin, mais que ne trouvez pas parce qu’elles ne sont pas à leur place, bien cachées quelque part, tout cet encombrement qui vous empêche d’avancer. Notre corps est notre maison & nous nous devons d’en prendre soin. Nous nous devons de le libérer, d’évacuer tout ce qui l’encombre, ce qui interfère avec son bon fonctionnement, ce qui lui nuit, tout ce qui le trouble, ce que nous réprimons… tout ce qui est néfaste à notre équilibre intérieur, à notre harmonie.

En effectuant cette libération, nous pouvons être bien présents à nous-mêmes dans l’instant présent.

En nous libérant un peu, beaucoup, passionnément… nous créons de l’espace pour vivre pleinement nos émotions agréables, pour prendre plaisir à faire ce que l’on fait, pour exprimer nos sentiments & en réalité pour apprécier plus intensément chaque moment de notre vie. Nous pouvons être dans notre réalité objective sans interprétation. Nous créons de l’espace & du temps pour développer nos ressources, nos capacités, pour aller à la rencontre de nous-mêmes. Pour nous épanouir, nous ouvrir aux autres, déployer nos ailes…

Je ne vais pas vous dire que c’est facile.

Mais… revenons à notre maison. Rares, sont ceux qui aiment vraiment faire le tri, le ménage. Mais comme je vous le disais plus haut, quel bien-être se dégage de nous & de notre maison, lorsque nous l’avons nettoyée du sol au plafond, lorsque chaque chose à trouver sa juste place, lorsque nous pouvons circuler dans chaque pièce avec fluidité. & surtout quelle fierté de l’avoir fait soit même, parfois avec un peu d’aide, peu importe. Quelle fierté d’avoir passé tout ce temps à faire le ménage, pas très agréable certes, mais ô combien salutaire.

« Affreux pépins de la réalité » Jacques Prévert

Il existe en Sophrologie une technique nommée Sophro déplacement du négatif. Cette technique est LA technique pour évacuer. Elle fait partie des techniques de base. L’idée est d’évacuer à l’extérieur du corps tout le négatif présent dans notre corps. C’est avant tout une technique d’écoute du corps, mais en pratiquant régulièrement l’évacuation du négatif dans notre quotidien, nous libérerons notre corps & notre mental, nous gagnons en tonus & en vitalité, nous sommes plus conscients & nous retrouvons une relation harmonieuse entre plaisir & déplaisir.

Évidemment, c’est une technique à expérimenter avec votre sophrologue, car cela peut prendre du temps d’apprendre à se libérer. On ne devient pas un as du ménage en une heure ! Mais, ce qui est bien avec la sophrologie, c’est que les séances avec un sophrologue permettent d’ancrer une expérience au niveau corporel & notre expérimentation quotidienne nous permet d’en conserver les bénéfices, puis de les intégrer dans quotidien & enfin de devenir autonome dans notre pratique.

Séverine Roussel - Sophrologue - Sophro déplacement du négatifToutefois, on peut se libérer un peu tous les jours facilement sans avoir recours à une consultation.

Donc, je vous propose un petit exercice à faire & à refaire, comme le ménage dans votre maison !

Vous vous souvenez de la poussière de tout à l’heure ? & bien, nous allons dépoussiérer un peu tout ça ! Rien de tel qu’un peu de ménage après une bonne journée !

Vous pouvez expérimenter ce petit nettoyage en rentrant du travail, comme une sorte de sas de décompression, le soir avant d’aller vous coucher pour vous préparer à une bonne nuit de sommeil récupérateur, le matin en vous levant pour commencer la journée ou à tout autre moment de la journée quand vous en ressentez le besoin…

Il est probable que vous ne puissiez plus vous en passer tellement il est bénéfique pour notre corps, notre mental & nos émotions de nous libérer de ce qui ne nous est pas nécessaire dans l’ici & maintenant pour vivre pleinement l’instant présent.

Belle expérimentation.

Vous avez essayé ? Faites-nous part de votre expérience.

C’est un travail qui demande du temps et de la disponibilité d’esprit et qui peut se faire en douceur en étant accompagné par un sophrologue.
Séverine Roussel – Sophrologue sans détour